Physiothérapie

La région lombaire

A-   A+   Envoyer cette page à un ami

Par Sébastien Plante, Physiothérapeute et ostéopathe

 

La région lombaire fait parti des courbures secondaires, c’est-à-dire qu’elle n’est pas présente à la naissance. Elle se développera plus tard lorsque l’enfant commence à s’asseoir. Par conséquent, cette courbure va compenser pour les blocages et les points de ralentissement ailleurs dans le corps. C’est pour cette raison que cette région sera prédisposée aux problèmes d’usure, d’arthrose, d’hernie discale, de dégénérescence, …

Il est donc fréquent que les gens éprouvent une douleur lombaire mais la majorité du temps, la cause est ailleurs.

région lombaire

Comme les professionnels de la santé sont formés à traiter les symptômes, les traitements viseront souvent la région lombaire mais si l’on ne traite pas la cause, les résultats seront peu satisfaisants ou la condition récidivera continuellement. C’est exactement ce que nous observons lorsqu’on regarde le système de santé. Ce sont souvent les mêmes gens qui consultent régulièrement pour trouver une solution à leur problème qui persiste.

Une des causes fréquentes des douleurs lombaires est une rigidité de l’articulation sacro-iliaque ainsi qu’une raideur en rotation externe de la hanche. Ces deux articulations sont directement reliées à la région lombaire par différents ligaments, muscles et membranes. Donc, la mobilité de ces deux articulations est essentielle à retrouver avant même de s’acharner sur la région lombaire.

Conseils et recommandations

Évitez de portez un portefeuille dans la poche arrière de votre pantalon. Cela produira une surélévation du bassin d’un côté seulement en position assis et engendrera un pincement lombaire par compensation. À long terme, cela vous prédisposera à développer des problèmes de sciatalgie et d’hernie discale.

Évitez les positions statiques prolongées et surtout, évitez de vous appuyer seulement sur une jambe. L’appui unipodal engendre souvent un déséquilibre au niveau du bassin et favorise les dysfonctions de rotation antérieure. Combien de gens prennent appui sur une jambe seulement lorsqu’ils attendent en ligne à l’épicerie, à la banque, … À moyen et long terme, cela perturbera les points d’appui sous le pied et vous serez sujets à souffrir de douleur au pied, au genou ou lombaire.

Pour les gens qui travaillent assis, tenez-vous droit. Procurez-vous un bon coussin lombaire pour conserver la lordose lombaire. Cela aura une répercussion sur toute votre colonne. Beaucoup de problèmes cervicaux sont causés par une mauvaise posture assis!

Ne faites jamais d’efforts pour soulever un objet en flexion lombaire (le corps penché vers l’avant) ; gardez votre dos droit, pliez vos genoux et forcez avec vos jambes. C’est le mécanisme de blessure le plus fréquent pour les hernies discales. Donc, vaut mieux prévenir que guérir!

Ne forcez jamais à bout de bras; prenez les objets près de vous. Votre bas du dos doit servir de point fixe lorsque vous travaillez à bout de bras et cela exerce des forces de compression inutile sur votre colonne lombaire. Plus le bras de levier est long, plus la force de compression sur votre colonne lombaire est grande. Combien de gens se blessent chaque année en voulant déneiger le toit de leur maison avec une grande perche au bout des bras ?

Une technique de traction lombaire très efficace que j’enseigne souvent à mes patients est la suivante : couchez-vous sur le dos, les genoux fléchis. Demandez à votre conjoint ou un ami de s’asseoir à vos pieds et utilisez un drap que votre conjoint passera derrière vos jambes et autour de sa taille. Attachez le drap solidement par un nœud. Votre conjoint n’a qu’à s’asseoir sur ses genoux et le poids de son corps suffira à étirer votre région lombaire. Ce n’est pas forçant pour le conjoint et vous pouvez garder cette traction aussi longtemps que vous le désirez et recommencez au besoin. Cette technique est également très efficace pour 80% des problèmes lombaires, pour les problèmes discaux et pour les femmes enceintes. Elle permet l’écartement des vertèbres lombaires, diminue la pression sur le disque, étire les muscles profonds spasmés ou rétractés et augmente la vascularisation locale.

Évitez les efforts de soulèvement impliquant un mouvement de torsion du tronc. Cela crée un cisaillement sur le disque et vous prédispose à développer une hernie discale.

Si vous avez à être à demi penché pendant un certain temps, appuyez votre pied sur un petit tabouret. Cela enlèvera une partie de la charge sur la région lombaire. Par exemple, si vous vous rasez ou faites la vaisselle, ouvrez la porte du comptoir et appuyez votre pied sur la tablette du bas.

Voici maintenant un des meilleurs exercices qui existe pour votre dos. Suspendez-vous par vos mains comme le font les singes! Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une barre fixe au plafond ou d’une barre métallique qui s’installe dans l’encadrement de porte que vous trouverez dans la plupart des magasins de sport. Vous pouvez également aller faire un tour au parc de votre quartier qui dispose souvent de barre de suspension pour les enfants.

Vous n’avez qu’à vous agripper avec vos mains à la barre et à vous laisser suspendre. Vous pouvez plier les genoux si la barre est trop basse. Si votre prise n’est pas suffisamment forte pour soutenir votre poids, vous pouvez laisser reposer vos pieds au sol pour supporter une partie de votre poids (le moins possible) jusqu’à ce que votre prise se soit renforcée. Commencez par vous laisser pendre 5 à 10 secondes pour ensuite augmenter jusqu’à 30 secondes tout en respirant lentement et profondément. Cet exercice simple utilise la force de gravité, qui habituellement nous compresse et fait dégénérer notre corps, pour nous étirer et nous régénérer. Cet exercice enlève les forces de compression qui s’exerce sur les disques, donc aide énormément pour les gens qui souffrent d’hernie discale. Il aide également à prévenir et à réduire l’ostéoporose chez les personnes âgées. Il étire toute la colonne vertébrale et les muscles du dos.

Si vous forcez pour soulevez un objet, contractez toujours vos muscles abdominaux avant de soulever la charge. Cela enlèvera environ 30% de la charge sur le disque.

Le renforcement du muscle transverse de l’abdomen est très efficace pour prévenir ou enrayer les douleurs lombaires. Faites les exercices de stabilisation lombaire proposées dans le DVD « les exercices sur mesure pour vos problèmes physiques ». Voici un exemple de programme d’exercices de stabilisation lombaire très simple à effectuer à la maison, sans aucun appareillage.

Exercices de stabilisation lombaire

-Sur le ventre, coudes et mains appuyés au sol, prendre appuie sur les orteils et levez tout le corps vers le plafond en gardant les genoux et le dos bien droit. dans cette position, rentrez votre nombril vers la colonne vertébrale. Tenez la position 20 secondes en respirant normalement. Prendre un repos et répétez 5 fois.

-Couché sur le dos, pliez les 2 jambes, la plante des pieds au sol. Soulevez ensuite les fesses vers le plafond. Gardez appui sur une jambe et étendez l’autre jambe vers l’avant sans bouger le bassin. Répétez 5 fois et alternez avec l’autre jambe par la suite.

-Au sol, à 4 pattes, levez une main et une jambe opposée vers le plafond, parallèle au sol, sans bouger le bassin. Regardez vers le plancher en maintenant le cou bien droit. Répétez 5 fois chaque côté.

-De côté, les pieds appuyés au sol, en appui sur un coude seulement (l’autre bras allongé contre le corps), soulevez le corps vers le plafond. Tenez 10 secondes. Répétez 5 fois de chaque côté.

 

Arthrose lombaire

L’arthrose n’est pas une maladie. C’est un processus normal de vieillissement qui consiste en une dégénérescence progressive du cartilage dans une articulation. Si votre posture n’est pas adéquate ou si vous souffrez d’embonpoint, les contraintes sur les vertèbres lombaires seront plus grandes, le cartilage s’usera davantage et vous serez atteints d’arthrose précocement. Cependant, l’arthrose n’est pas nécessairement reliée à l’apparition de douleurs. De plus, les conséquences de l’arthrose (raideur, ankylose, douleur) peuvent être traitées efficacement en ostéopathie et en physiothérapie.» Lire la suite ...

Arthrose lombaire

 

Comprendre le nerf sciatique

L’ostéopathie est une approche de plus en plus courue pour les problèmes de douleur chronique. L’ostéopathie vise à rétablir l’homéostasie; c’est-à-dire l’équilibre du corps humain à l’aide de techniques manuelles. Elle se différencie des autres thérapies par sa vision globale de l’individu. En effet, l’ostéopathe évalue le patient de la tête au pied peu importe la région douloureuse ou symptomatique. Il évalue la posture, le crâne, les membranes internes, … sans négliger le côté émotionnel et nutritionnel du patient. » Lire la suite ...

Comprendre le nerf sciatique

 

Instabilité vertébrale et exercices de stabilisation

L’instabilité vertébrale se définit par l’augmentation du mouvement accessoire d’une vertèbre et peut être source de douleurs. On retrouve fréquemment des instabilités au niveau cervical et lombaire car ce sont des zones d’adaptation. Ce sont des régions qui vont compenser et s’adapter pour des problèmes ou des blocages venant d’ailleurs afin de permettre au corps humain de conserver une fonction optimale. Il est donc primordial de traiter et de corriger en premier lieu toutes hypomobilités, raideurs, blocages ou points de ralentissement avant de traiter une vertèbre hypermobile ou instable. » Lire la suite ...

Instabilité vertébrale

La dysfonction traumatique du bassin

L’articulation sacro-iliaque (entre la colonne vertébrale et le bassin) possède des axes normaux de mouvement qui permettent au bassin de faire des rotations antérieures et postérieures. Il peut arriver pour différentes raisons (tension musculaire, problème posturale, traumatisme physique, …) que le bassin soit restreint dans son amplitude normale de mouvement (dysfonction physiologique). Ce problème se corrige habituellement assez facilement et la majorité des professionnels de la santé ont la formation nécessaire pour y arriver. » Lire la suite ...

Dysfonction traumatique du bassin

 

Le psoas, un muscle négligé dans les douleurs lombaires!

Malheureusement, les gens ne connaissent souvent que les muscles superficiels et esthétiques, comme les biceps, les pectoraux et les muscles qui font de belles fesses ! Mais les gens ignorent les muscles les plus importants comme le psoas. Le muscle psoas est fondamental à connaître puisqu’il est responsable d’environ 50% des maux de dos et des douleurs à la hanche. » Lire la suite ...

 Le psoas, le muscle clé pour la hanche

 

Les douleurs lombaires chez la femme enceinte

La femme enceinte subit beaucoup de changements physiologiques et physiques naturels durant la grossesse. Elle subit une augmentation du volume sanguin d’environ 40% et une augmentation de son poids corporel ce qui favorise le risque de fatigue. Elle doit donc s’accorder plus de repos. Elle subit également une augmentation de la lordose lombaire due au poids du futur bébé, ce qui augmente les forces de cisaillement au niveau de la région lombaire. Durant cette période d’environ quarante semaines, plusieurs changements hormonaux seront susceptibles d’augmenter la fréquence urinaire, de favoriser la constipation, de favoriser des problèmes digestifs, d’influencer l’humeur, le sommeil et l’anxiété.» Lire la suite ...

Douleurs lombaires chez la femme enceinte

 

Une hernie discale n'est pas une bombe!

Le terme hernie signifie simplement la sortie d'une substance ou d'un organe à travers une cavité et le terme qui suit désigne la région affectée, par exemple: hernie inguinale, hernie ombilicale, hernie discale. Une hernie discale n'est pas une « bombe ». Elle se traite habituellement bien si l'on suit les recommandations. C'est une protrusion du noyau du disque intervertébral habituellement vers l'arrière. Pour l'illustrer, comparons-la à un beigne avec de la crème au centre. Si vous appuyez sur le devant du beigne, la crème va chercher à sortir vers l'arrière. » Lire la suite ...

hernie discale

 

L’importance de s’asseoir en indien pour prévenir les douleurs lombaires

Les causes de douleur lombaire sont très variées. Cependant, il existe certains exercices généraux très efficaces pour diminuer la douleur lombaire, malgré les causes différentes. Ces exercices sont également très efficaces pour prévenir l’apparition de douleur ou la récidive. Nul besoin d’appareillage sophistiqué et dispendieux pour enrayer vos douleurs. Ces exercices sont à la portée de tous mais simplement méconnus !

L’un d’entre eux est simplement de s’asseoir en indien les pieds collés et de laisser descendre les genoux vers le plancher. » Lire la suite ...

s’asseoir en indien

 

L’importance d’une cicatrice dans les douleurs à distances

Lorsqu’une cicatrice guérit, il se forme souvent des adhérences dans les tissus internes. Si la cicatrice une fois guérie n’est pas travaillée, les adhérences agiront comme un point de fixité sur les aponévroses et les fascias internes. Cela aura des répercussions sur les tissus environnants et surtout au niveau de l’abdomen, à cause de la continuité des fascias et des aponévroses avec les différents organes, muscles et le squelette osseux. » Lire la suite ...

cicatrice

 

Votre matelas est-il en cause dans vos douleurs au dos?

La majorité des gens concluent que leur matelas est dû pour être changé lorsqu'ils se réveillent le matin avec des courbatures ou des douleurs au dos. L'industrie du meuble et du matelas profite de cette réalité pour promouvoir toutes sortes de matelas avec différentes propriétés et ainsi réaliser des profits substantiels. L'approche marketing est mise de l'avant pour convaincre les gens qu'un bon matelas est la solution à leur problème et certaines entreprises s'associent même avec des professionnels de la santé pour rendre leur propos plus crédibles. » Lire la suite ...

Douleurs au dos

 

Consultez mon profil pour plus d' information.

 

 

« Retour

Les contenus diffusés sur InfoNaturel  sont informatifs et ne constituent aucunement une recommandation de traitement préventif ou curatif, ordonnance ou diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels. L'information ne représente pas un avis médical et ne vise pas à remplacer l'avis d'un professionnel qualifié ou à s'y substituer.

En cas de malaise ou de maladie, consultez un professionnel de la santé reconnu.

Avant de consulter ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et vous êtes en accord avec ses modalités. Si vous n'y consentez pas, cliquez ici
La reproduction des textes est permise mais vous devez inscrire la mention : Extrait du site www.InfoNaturel.ca , la reproduction d'images, des vidéos et trame audio est strictement interdite.

Publicités Google et BiokPlus, Les renseignements diffusés sur InfoNaturel ont pour seul but de fournir de l’information aux visiteurs du site.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.