Physiothérapie

La colonne cervicale

A-   A+   Envoyer cette page à un ami

Par Sébastien Plante, Physiothérapeute et ostéopathe

 

La colonne cervicale fait parti des courbures secondaires, c’est-à-dire qu’elle n’est pas présente pendant la conception du bébé. Elle va donc compenser pour les points de fixité et les blocages ailleurs dans le corps. C’est pour cette raison que l’on retrouvera fréquemment de l’usure, de l’arthrose et des hernies discales. Le succès pour traiter adéquatement les douleurs cervicales chroniques consistent à s’assurer d’une bonne mobilité du thorax et de la colonne dorsale, d’une bonne occlusion dentaire, d’un bon fonctionnement de la mâchoire, de l’absence de problème visuel, ainsi que l’absence de dysfonctions crâniennes.

Beaucoup de douleurs cervicales proviennent du fait que les gens serrent des dents la nuit, ou mastiquent toujours du même côté. Normalement, vous devriez toujours mastiquer en alternance d’un côté à l’autre.

La colonne cervicale

Si vous éprouvez une douleur cervicale et que vous avez déjà eu dans le passé des traumatismes importants à la tête, des labyrinthites, des étourdissements, des vertiges, des opérations au visage, … vous devriez consulter un bon ostéopathe car il est fort probable que les membranes de tensions réciproques soient raides et vous occasionnent vos douleurs.

Conseils et recommandations

Si vous travaillez assis, assurez-vous d’avoir un bon coussin lombaire pour conserver votre lordose lombaire et ainsi préserver l’alignement de la colonne cervicale.

Assurez-vous également de ne pas travailler avec les épaules en élévation ou des appui-bras trop hauts. Cela occasionnera des tensions indésirables dans les muscles trapèzes du cou. Le trapèze supérieur est responsable d’un bon nombre de douleur cervicale. Il s’attache à la base du cou, descend en largeur jusqu’à l’épaule et se poursuit jusqu’au milieu du dos. Un bon exercice que vous devriez faire à chaque jour est simplement de faire des ronds vers l’arrière avec vos épaules une quinzaine de fois pour relâcher la tension dans les trapèzes. Faites toujours des ronds vers l’arrière et non vers l’avant pour éviter l’enroulement des épaules. Rappelez-vous qu’en vieillissant, nous avons tous tendance à retourner vers la position fœtale, donc à s’enrouler vers l’avant. Il faut absolument faire des exercices d’ouverture des épaules et du thorax pour se sortir de cet enroulement.

Si vous vous faites diagnostiquer une rectitude de votre colonne cervicale suite à une radiographie, je vous recommande fortement de consulter un autre professionnel de la santé pour obtenir un 2e avis. Lorsque les muscles de la colonne cervicale sont spasmés ou rétractés, ils engendrent automatiquement une rectitude de la colonne cervicale. Donc, il est tout à fait normal que l’on observe à la radiographie une perte de courbure de la colonne cervicale. Si l’on relâche la musculature profonde, la courbure cervicale (lordose) revient d’elle-même sans que vous n’ayez besoin de manipulation vertébrale.

Les tractions cervicales vous feront beaucoup de bien. Couchez-vous sur le dos et agrippez le derrière de votre tête à deux mains en croisant vos doigts. Tirez ensuite doucement votre tête pour provoquer un léger écartement de vos vertèbres cervicales. Vous pouvez également demander à un ami d’étirer votre cou de la même façon en prenant appui avec une main sous votre nuque et l’autre main sous votre menton. Cet exercice est très sécuritaire et apporte un soulagement immédiat. Dans le cas contraire, cessez l’exercice.

Si vous souffrez d’un problème visuel (glaucome, cataracte, vision floue, …), consultez un professionnel de la santé pour les yeux car les problèmes visuels occasionnent souvent des tensions dans les muscles sous-occipitaux (à la base du cou) et vous prédisposent à des douleurs cervicales ainsi qu’à des maux de tête.

Assurez-vous de ne pas serrer des dents le jour ou la nuit. Mastiquez toujours des deux côtés en alternance et évitez de mâcher de la gomme. Assurez-vous que vos prothèses dentaires (si c’est le cas) soient stables et confortables.

La sur-sollicitation des muscles de la mâchoire d’un seul côté engendrent à long terme des tensions au niveau du cou et de la tête, vous prédisposant à des douleurs cervicales, des maux de tête, des problèmes d’oreille, des labyrinthites et des étourdissements, … Demandez à votre dentiste qu’il vérifie votre occlusion dentaire car les problèmes de dents sont une des causes fréquentes de douleurs cervicales chroniques ( dents manquantes, contact dentaire prématuré ou mauvais contact, douleur à une dent, mauvais ajustement d’une restauration dentaire, …).

Voici deux excellents exercices pour votre cou :

1) Asseyez-vous par terre, le dos collé contre un mur. Placez une serviette derrière votre tête et maintenez toujours le contact entre la serviette et le mur. Ensuite, rentrer simplement votre menton jusqu’à une sensation d’étirement confortable dans votre cou ou dans votre dos. Maintenez l’étirement 2 minutes en respirant normalement et répétez à chaque jour. Cet exercice étire les muscles profonds de la base du cou qui descendent tout le long de votre colonne. L’application de cet exercice sur une base régulière enraye la majorité des douleurs cervicales reliées à l’arthrose. Consultez le DVD « les exercices sur mesure pour vos problèmes physiques » pour visualisez tous les exercices.

2) Couchez-vous sur le dos. Soulevez très légèrement votre tête du sol et tournez votre tête d’un côté jusqu’au maximum sans entrer dans la douleur. Déposez votre tête au sol pour quelques secondes. Ensuite, soulevez de nouveau et tournez votre tête de l’autre côté. Répétez cet exercice 5 fois de chaque côté en prenant bien soin de toujours soulever la tête avant de la tourner. En soulevant la tête, vous contractez les muscles à l’avant du cou, (et par le réflexe de l’inhibition réciproque), cela relâche les muscles à l’arrière du cou.

 

Comment vaincre la migraine?

Les maux de tête et les migraines représentent une des causes les plus fréquentes d’absentéisme au travail. Les compagnies pharmaceutiques proposent une panoplie de médicaments visant à réduire cette sensation désagréable mais y aurait-il d’autres alternatives ? Pour traiter efficacement la migraine, il faut avant tout être en mesure d’identifier la cause, qui peut être très variable d’un individu à l’autre. L’évaluation est donc beaucoup plus importante que le traitement et chaque individu a un rôle à jouer dans ce processus d’évaluation.» Lire la suite ...

Comment vaincre la migraines?

 

L’importance de vos dents dans les douleurs cervicales

Le système manducateur représente un élément perturbateur auquel il faut s’attarder. La majorité des gens qui éprouvent des cervicalgies chroniques ont des troubles manducateurs. L’occlusion dentaire peut être observée de deux points de vue : l’occlusion statique ou dynamique. La position statique représente le contact des dents supérieures et inférieures entre elles quand le maximum de dents est en contact. L’occlusion dynamique représente le fonctionnement et l’interrelation des dents, des muscles et de l’articulation temporo-mandibulaire. On parlera alors d’occlusion traumatique ou non-traumatique. » Lire la suite ...

vos dents dans les douleurs cervicales

 

L’influence des yeux dans les douleurs cervicales

Le capteur visuel représente un élément perturbateur qu’il ne faut surtout pas oublier de regarder. Il fait parti des capteurs céphaliques et envoie des informations sensorielles vers le système nerveux central. Le rôle principal du capteur visuel est un rôle de perception. De plus, le maintien du regard horizontal met en branle des réflexes complexes sur le plan oculo-moteur et vestibulaire. Toute mauvaise interprétation par le cerveau entraînera une compensation posturale de tout ce qui est en-dessous. Le capteur visuel est très complexe et parfois difficile à traiter car la majorité des professionnels qui s’en occupent ne sont pas formés pour évaluer l’influence qu’il peut avoir sur le système postural. » Lire la suite ...

L’influence des yeux dans les douleurs cervicales

Quoi faire lors d’arthrose cervicale?

L’arthrose n’est pas une maladie. C’est un processus normal de vieillissement qui consiste en une dégénérescence progressive du cartilage dans une articulation. L’arthrose diffère complètement de l’arthrite; bien des gens confondent souvent ces deux termes. L’arthrite est une maladie inflammatoire avec ankylose et parfois déformation de certaines articulations; tandis que l’arthrose est une simple usure du cartilage.

Si votre posture n’est pas adéquate, si vous avez un problème d’occlusion dentaire ou un problème visuel, les contraintes sur les vertèbres cervicales seront plus grandes, le cartilage s’usera davantage et vous serez atteints d’arthrose précocement. » Lire la suite ...

Arthrose cervicale

Consultez mon profil pour plus d' information.

 

 

« Retour

Les contenus diffusés sur InfoNaturel  sont informatifs et ne constituent aucunement une recommandation de traitement préventif ou curatif, ordonnance ou diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels. L'information ne représente pas un avis médical et ne vise pas à remplacer l'avis d'un professionnel qualifié ou à s'y substituer.

En cas de malaise ou de maladie, consultez un professionnel de la santé reconnu.

Avant de consulter ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et vous êtes en accord avec ses modalités. Si vous n'y consentez pas, cliquez ici
La reproduction des textes est permise mais vous devez inscrire la mention : Extrait du site www.InfoNaturel.ca , la reproduction d'images, des vidéos et trame audio est strictement interdite.

Publicités Google et BiokPlus, Les renseignements diffusés sur InfoNaturel ont pour seul but de fournir de l’information aux visiteurs du site.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.