Naturopathie

Articles

A-   A+   Envoyer cette page à un ami

   

Infections vaginales comment s’y retrouver…

Par Sylvie Côté

Ça alors…

Il m’arrive souvent en parlant avec d’autres femmes de réaliser que parfois nous ne sommes pas toujours bien informées. Malheureusement, il en va de même avec notre santé vaginale. Certaines compagnies ont fait un excellent travail pour nous laisser croire que toutes les infections vaginales étaient des infections à levures, à champignons ou à candida…en fait trois appellations pour n’en désigner qu’une. En réalité, il en existe trois types que je décrirai un peu plus loin pour nous aider à les reconnaître. Les infections vaginales récurrentes sont fréquentes car elles sont souvent mal diagnostiquées.

Si vous vivez des épisodes d’infections vaginales, vous n’êtes pas seule car en Amérique du nord, plus de 12 millions de femmes consultent annuellement pour des infections vaginales.1

Les infections vaginales et l’utilisation d’antibiotiques déstabilisent la flore vaginale aussi connue sous le nom de la flore Doderleïn. Une flore vaginale en santé est constituée de bactéries lactiques qui maintiennent les pathogènes en échec. Le maintien de l’équilibre normal est la clé pour aider à prévenir les infections vaginales.2

Il faut aussi savoir que la prise d’antibiotiques en général peut aussi déstabiliser la flore vaginale. Si c’est le cas, il ne faut pas hésiter à en discuter avec votre spécialiste des soins de la santé, médecin, pharmacien, naturopathe et/ou conseiller en santé naturelle. Il existe des produits pour vous aider à maintenir votre flore vaginale saine.

3 types d’infections vaginales1 – comment s’y retrouver

1. Vaginose bactérienne représente 50% des infections vaginales.

2. Vaginite à levures ou candida représente 40% des infections vaginales.

3. Vaginite à Trichomonas représente 10% des infections vaginales.

Vaginose bactérienne1

La vaginose bactérienne est l’infection vaginale la plus courante. Il y a alors surcroissance de bactéries pathogènes (ex: Gardnerella vaginalis) causant un dérèglement de l’équilibre vaginal. Bien que les causes spécifiques ne soient pas connues, plusieurs risques sont identifiés à cette infection qui déstabilise la flore vaginale. La vaginose bactérienne est caractérisée par une forte odeur de poisson.

Facteurs contributifs

Traitements aux antibiotiques

Contraceptifs oraux et stérilets

Changement hormonal (Puberté, Grossesse, Ménopause)

Diabète non contrôlé

Douche vaginale

Maladies transmises sexuellement

Plusieurs partenaires sexuels

Stress

La vaginose bactérienne est provoquée par un déséquilibre de la flore bactérienne naturelle et ne devrait pas être confondue avec une infection à levures (candida) ou une vaginite à Trichomonas.

Trichomonas1

La vaginite à Trichomonas est une infection provoquée par un pathogène (bactéries nuisibles) appelé Trichomonas. Cette maladie transmise sexuellement représente 10% des infections vaginales. Les symptômes peuvent inclure l’inflammation, les pertes vaginales écumeuses jaune-verdâtre, l’irritation vulvaire, les démangeaisons et la miction douloureuse.

Candidose1

L’infection généralement appelée à levures ou candida, est une infection fongique. Une infection à levures ou candida cause des démangeaisons ou de l’irritation vaginale. Elle cause parfois de la douleur ou une sensation de brûlure durant les relations sexuelles. Certaines femmes ont également des pertes épaisses inodores dont la texture rappelle celle du fromage cottage. 75% des femmes développeront ce type d’infection au moins une fois et 40 à 45% des femmes en auront plus d’une au cours de leur vie1

Beaucoup de femmes confondent les symptômes de la vaginose bactérienne la plus fréquente des infections avec celle à levures ou candida. Dans une étude publiée en 2002 dans le Journal de l’obstétrique et de la gynécologie, seulement 33% de femmes qui se traitaient pour une infection à levures avaient réellement une infection à levures. En réalité, elles avaient une vaginose bactérienne ou une infection du type mixte.3

En conclusion, si vous êtes une femme sujette aux infections vaginales, il pourrait s’avérer utile de restaurer votre flore vaginale et de la maintenir en santé afin d’équilibrer votre système déstabilisé. Un probiotique vaginal introduit des bactéries lactiques directement dans le milieu vaginal.

Il existe sur le marché un traitement vaginal constitué de micro-organismes vivants qui sont bénéfiques pour supprimer la croissance des bactéries nuisibles. Ce produit offre 5 souches (L. acidophilus, L. Bulgaricus, L.casei, L. rhamnosus et les streptococcus thermophilus) de bactéries bénéfiques pour une flore vaginale saine.

La souche L. casei contenu dans ce produit est sélectionnée pour son habilité à renverser le processus d’infection, en affaiblissant spécifiquement la bactérie responsable de la forte odeur de poisson.

Références:

1. Desaulniers, Gilles; MD. ; Les vaginites, Dept Obstétrique-Gynecologie, Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, 1998 ; 6 pages

2. Reid Gregor, PhD MBA, BSc (Hons), Burton Jeremy, PhD, Devillard Estelle, PhD, The rationale for Probiotics in Female Urogenital Healthcare, Med. Gen. Med., 2004; 6 (1):49/ Published online 2004 March 30..

3. Adriana Pavletic, MD, and Mark S. Litaker, PhD, Daron G. Ferris, MD, Paul Nyirjesy, MD, Jack D. Sobel, MD, David Soper, MD, Over-the-Counter Antifungal Drug Misuse Associated With Patient-Diagnosed Vulvovaginal Candidiasis, The American College of Obstetricians and Gynecologists, VOL. 99, NO. 3, MARCH 2002 Page 419

Cette information vous est fournie à titre de référence seulement et ne doit pas remplacer l’opinion du praticien des soins de la santé.

Par:Sylvie Côté, le 25 janvier 2009 – www.InfoNaturel.ca

Sylvie Côté possède plusieurs années d’expérience dans l’industrie santé/beauté et pharmaceutique. Elle agit depuis 2004 à titre de consultante en communication, vente et marketing. Dotée de fortes habiletés pour la communication, elle cherche à démystifier l’information parfois aride afin de la rendre accessible à l’ensemble des individus. Elle donne des formations et rencontre d’information dans différents

domaines.

Reconnue pour sa rigueur dans le propos, son dynamisme et sa créativité, elle est axée sur les résultats. Son travail a été reconnu à plusieurs reprises par l’attribut de mention et de prix. Sylvie peut être rejointe au 514 862-9842.  scc@sylviecote.com


« Retour
   

Les contenus diffusés sur InfoNaturel  sont informatifs et ne constituent aucunement une recommandation de traitement préventif ou curatif, ordonnance ou diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels. L'information ne représente pas un avis médical et ne vise pas à remplacer l'avis d'un professionnel qualifié ou à s'y substituer.

En cas de malaise ou de maladie, consultez un professionnel de la santé reconnu.

Avant de consulter ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et vous êtes en accord avec ses modalités. Si vous n'y consentez pas, cliquez ici
La reproduction des textes est permise mais vous devez inscrire la mention : Extrait du site www.InfoNaturel.ca , la reproduction d'images, des vidéos et trame audio est strictement interdite.

Publicités Google et BiokPlus, Les renseignements diffusés sur InfoNaturel ont pour seul but de fournir de l’information aux visiteurs du site.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.