Naturopathie

Articles

A-   A+   Envoyer cette page à un ami

   

Renforcer votre système immunitaire naturellement avant la saison hivernale

Par Sylvie Rousseau, Naturopathe,  ND.A. Système immunitaire

À chaque année, de nombreux microbes frappent et provoquent rhumes et grippes entraînant infections des voies respiratoires supérieures, congestion, maux de gorge, toux, fièvre, maux de tête, nez et yeux qui coulent et douleurs musculaires. Normalement, celles-ci se résorbent toute seule au bout de 7 à 10 jours. Si elles sont mal traitées, elles peuvent toutefois dégénérer en bronchite, pneumonie, diarrhée...

Il est important de réaliser que nous sommes continuellement exposé dans notre environnement aux microorganismes de toutes sortes dont les virus, les levures, les bactéries et les parasites. Ils sont présents dans le sol, la nourriture, l’eau et même dans l’air. On les retrouve partout dans le corps dont à l’intérieur des muqueuses et dans le système gastro-intestinal. Certains peuvent nous aider, nous nuire ou simplement vivre en symbiose sans nous affecter. Il faut mentionner toutefois que très peu d’entre eux sont de véritables générateurs de maladie. Plusieurs facteurs, dont le bon fonctionnement de l’intestin et du système immunitaire, contrôleront la prolifération ou non de ceux-ci. En réalité, les microorganismes pathogènes prennent le contrôle et nous créent du tort seulement quand le corps est à plat ou lorsque le système immunitaire ne fonctionne pas adéquatement. Un système immunitaire en forme est donc la clé pour lutter contre tout type d’invasion microbienne.

Plusieurs éléments environnementaux peuvent déprimer le système immunitaire comme l’exposition aux produits chimiques, les pesticides, les additifs et les colorants. Le stress diminue également l’activité normale des globules blancs, monopolise le système endocrinien et prive le corps des nutriments nécessaire à sa protection. Le système immunitaire est amoindri aussi à cause des mauvaises habitudes de vie et d’une alimentation raffinée. Les régimes de type fast food, par exemple, trop riches en graisses saturées et en sucres raffinés provoquent des fermentations et des putréfactions dans l’intestin et affaiblissent la muqueuse digestive qui constitue la première ligne de défense contre les envahisseurs.

Quelques conseils utiles

La meilleure approche pour se prémunir de la grippe est encore la prévention. Voici quelques conseils pratiques pour renforcer votre système immunitaire avant l'approche de l'hiver :

1. La vitamine C augmente la production des interférons, protéine naturelle que le corps produit normalement en réponse à une attaque virale.

2. Les capsules de yogourt sont une alternative intéressante, car ils rétablissent la flore intestinale et protègent l’intestin contre les virus.

3. Certaines fibres deviennent une nourriture pour les bactéries bénéfiques dans l’intestin dont le psyllium et le lin.

4. Les gras de type Omega 3 que l’on retrouve principalement dans les poissons comme le saumon ou le thon, les huiles de poisson ou l’huile de lin peuvent aider à renforcer le système immunitaire en favorisant la production des hormones anti-inflammatoires. Ils rétablissent également l’équilibre dans la population microbienne en augmentant les microorganismes bénéfiques.

5. L'isolat de petit lait de bonne qualité joue un rôle important dans la détoxication des substances toxiques qui épuisent l'organisme, puisqu'il augmente le niveau de glutathion intracellulaire, un antioxydant majeur pour le système immunitaire.

6. Le zinc joue un rôle essentiel dans le développement et le maintien des globules blancs et du thymus, la glande maîtresse du système immunitaire.

7. Les jus verts riches en chlorophylle sont alcalinisants et agissent comme un désinfectant pour l’organisme.

8. L’échinacée est encore la plante la plus efficace pour combattre un rhume. Dès l'apparition des premiers symptômes, on peut prendre 15 à 30 gouttes de teinture mère dans un peu d’eau 3 à 6 fois par jour en aigu et continuer à une fois par jour pendant au moins dix jours après l’infection.

9. L’hydraste du Canada peut accompagner l’échinacée lors d'infection, puisque c’est un antibiotique naturel très efficace. On ne doit toutefois pas en consommer plus de deux semaines en continu.

Ces quelques conseils peuvent vous être utiles à mettre en application quelques mois avant la saison hivernale. Il est toutefois recommandé de consulter votre professionnel de la santé si votre état de santé le nécessite.

Références :

  1. ERASMUS, Udo, Fats that heal, fats that kill, Alive books.
  2. JAY, Joelle, La mise au point, Santé action.
  3. LIFE EXTENSION, Disease prevention and treatment, Expanded Fourth Edition, Life Extension media, 2003.

 

InfoNaturel, le 21 septembre 2010


« Retour
   

Les contenus diffusés sur InfoNaturel  sont informatifs et ne constituent aucunement une recommandation de traitement préventif ou curatif, ordonnance ou diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels. L'information ne représente pas un avis médical et ne vise pas à remplacer l'avis d'un professionnel qualifié ou à s'y substituer.

En cas de malaise ou de maladie, consultez un professionnel de la santé reconnu.

Avant de consulter ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et vous êtes en accord avec ses modalités. Si vous n'y consentez pas, cliquez ici
La reproduction des textes est permise mais vous devez inscrire la mention : Extrait du site www.InfoNaturel.ca , la reproduction d'images, des vidéos et trame audio est strictement interdite.

Publicités Google et BiokPlus, Les renseignements diffusés sur InfoNaturel ont pour seul but de fournir de l’information aux visiteurs du site.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.