Naturopathie

Articles

A-   A+   Envoyer cette page à un ami

   

Connaissez-vous le sureau?

Par Bertrand Huchot ND.A., M.Sc.

L’arrivée des températures plus froides, la diminution du temps d’ensoleillement sont comme chaque année un petit challenge pour notreSureau organisme qui doit se réadapter constamment. Cela ne va pas sans certains affaiblissements immunitaires dont il faut se préoccuper ou mieux encore se prévenir. Et dans ce domaine, la santé naturelle possède certains «outils» intéressants.

Parmi ceux-ci, le sureau représente vraiment une option encore mal connue du grand public.

Cet arbre (en fait un arbuste) de nos latitudes donne de belles fleurs blanches (ou de couleur crèmes)-très odoriférantes et disposées en ombelles- qui se transformeront plus tard en bouquets de baies noires ou bleues. Ces mêmes baies faisant le bonheur de nombres d’oiseaux ! Et ils n’ont pas tort car ce fruit recèle de véritables trésors.

Le sureau noir, Sambucus nigra est très répandu en Europe tandis que le blanc, Sambucus canadensis, se retrouve dans nos contrées. Nous verrons un peu plus loin un aspect bénéfique spécifique au sureau québécois.

Il a sa place dans nombres de pharmacopées traditionnelles tant européennes qu’amérindienne et son utilisation se retrace jusqu’à l’époque gréco-romaine. Sa réputation de gardien et de protecteur des lieus et des personnes est elle aussi universelle.

Tant la célèbre commission E allemande que l’Organisation Mondiale de la Santé reconnaissent ses vertus thérapeutiques : antiviral, émollient, expectorant, anti-inflammatoire (particulièrement au niveau des voies respiratoires). Il est donc tout recommandé pour les cas de grippe, toux, sinusites mais aussi constipation et rhumatismes.

Le caractère antiviral du sureau noir a notamment été développé par le Docteur Madelaine Mumcuoglu qui a reliée cette activité à celle d’une molécule particulière, une lectine(1).

Certains peuples d’Europe du nord notamment produisaient par ailleurs un vin de sureau (à vertu thérapeutique n’en doutons pas…).

Fleurs, feuilles (bien que toxiques à fortes doses) et baies peuvent être utilisées pour leurs vertus thérapeutiques(2).

Attention toutefois avec la consommation de fruits crus du sureau noir, il y existe un risque de vomissement non négligeable. Si le sureau blanc peut présenter un effet légèrement laxatif, la consommation des ses baies n’est pas toxique.

Les infusions de fleurs sont propices à lutter contre rhumes et grippe.

Une décoction de ces mêmes fleurs sera à la fois calmante et adoucissante pour la peau.

Les feuilles, bien que toxiques à fortes doses seront très efficaces dans la composition d’onguent pour brûlure et autres contusions, eczéma, psoriasis, acné.

Les baies de sureau contiennent une quantité importante d’anthocyanines (pigments bleu violets végétaux), composés très anti-oxydants qui stimulent le système immunitaire.

Elles sont riches en nutriments : bonne source de vitamine C, vitamines B, béta-carotène mais aussi de potassium, calcium, phosphore et autres oligo-éléments et acides aminés.

La cuisson des baies de sureau leur enlève toute forme de toxicité. Elles seront donc parfaites pour toute confiture, gelée et autres boissons et préparations maisons.

Comparativement au sureau européen, le sureau québécois offre une baie plus sucrée, donc moins acides mais aussi plus riche,semble-t-il, en anti-oxydants (étude ORAC en cours), ce qui lui confère plus de résistance à la lumière et à la chaleur(3).

Sirops à extrait standardisé, teintures mères et jus fermentés sont les principales formes d’utilisations commerciales. Découvrez par exemple les teintures de sureau québécois : celle de fleur pour des pour des problèmes des voies respiratoires supérieures (congestion des sinus ou encore allergies) et celle de fruit pour la grippe et le rhume. Les baies ne sont pas cuites et donc gardent l’ensemble de leur propriété nutritives !

Le marché local propose nous propose en outre de belles surprises comme des confitures, des gelées, des vinaigrettes, de la tisane de fleurs bien sûr, mais aussi des onguents. Encourageons-le ! Sans renier l’intérêt d’autres produits plus exotiques, il est bon de redécouvrir ce qui pousse au sein de l’écosystème dans lequel nous vivons, qui a été prévu pour répondre à tous nos besoins.

Les sureau est donc un petite manne à portée de main (ou presque, l’arbuste pouvant atteindre jusqu’à 5 mètre de hauteur !) dont nous aurions tort de négliger. Une autre preuve que la nature a l’art de marier une richesse inestimable de composés thérapeutique avec qualités nutritive et gustative tout à fait remarquables. Profitons-en et remercions la.

Je vous signale un producteur québécois dévoué à la cause du sureau, visitez son site (www.suro.ca), ce sont des passionnés qui se feront un plaisir de répondre à vos questions.

Bonne santé et bonne découverte !

Bertrand Huchot ND.A.|  InfoNaturel.ca | produits naturels Le 13 décembre 2010 | Consultez mon profil pour plus d'information.

Références :

(1) Madelaine Mumcuoglu, Recherches sur l’extrait des baies du sureau noir Sambucus nigra L. et de ses lectines. Propriétés biologiques de la lectine à activité antivirale, Université de Zürick, 1983.

(2) Sureau du Canada, Filières des plantes biologiques du Québec, Guide de production sous régie biologique, Ed.2009.

(3) Osamu Inami, Itaru Tamura, Hiroe Kikuzaki,and Nobuji Nakatani, Faculty of Human Life Science, Osaka City University, Stability of Anthocyanins of Sambucus canadensis and Sambucus nigra


J. Agric. Food Chem., 1996, 44 (10), pp 3090–3096


« Retour
   

Les contenus diffusés sur InfoNaturel  sont informatifs et ne constituent aucunement une recommandation de traitement préventif ou curatif, ordonnance ou diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels. L'information ne représente pas un avis médical et ne vise pas à remplacer l'avis d'un professionnel qualifié ou à s'y substituer.

En cas de malaise ou de maladie, consultez un professionnel de la santé reconnu.

Avant de consulter ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et vous êtes en accord avec ses modalités. Si vous n'y consentez pas, cliquez ici
La reproduction des textes est permise mais vous devez inscrire la mention : Extrait du site www.InfoNaturel.ca , la reproduction d'images, des vidéos et trame audio est strictement interdite.

Publicités Google et BiokPlus, Les renseignements diffusés sur InfoNaturel ont pour seul but de fournir de l’information aux visiteurs du site.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.