Naturopathie

Articles

A-   A+   Envoyer cette page à un ami

   

Le gras abdominal et l’insomnie

Par: Dr Kate Rhéaume-Bleuepgx

Vous avez du mal à dormir ? Accumulez-vous des kilos en trop au tour de taille ? Il semblerait que ces deux problèmes, n’ayant apparemment rien à voir l’un avec l’autre, sont en fait étroitement liés.

Une équipe de chercheurs du Canadian Centre for Functional Medicine de Vancouver s’est penchée sur ce phénomène encore non publié dans le cadre d’essais cliniques visant à évaluer l’influence de PolyGlycoPlex (PGX) sur la perte de poids. Le PolyGlycoPlex est une combinaison de fibres solubles entièrement naturelles conçue à l’origine par des chercheurs de l’Université de Toronto et qui a fait l’objet d’études rigoureuses en confirmant sa capacité à aider les gens à perdre du poids, abaisser l’indice glycémique des aliments, stabiliser les taux glycémiques, améliorer l’insulinosensibilité et réduire le cholestérol. Lors de récentes études cliniques réalisées à l’aide d’une technologie d’avant-garde de surveillance continue de la glycémie, le glucose sanguin des participants a été mesuré continuellement pendant un minimum de trois jours avant le lancement d’un programme d’essai de perte de poids. Selon les résultats obtenus, les fluctuations glycémiques largement variables pendant la journée et la nuit semblaient aller de pair avec l’embonpoint. Le jour, ces fluctuations entraînaient des fringales, notamment des rages de sucre ou un goût prononcé pour les aliments riches en amidons, et des sautes d’humeur en plus de dérober l’organisme de ses réserves d’énergie. Ces fluctuations seraient à l’origine de la léthargie ressentie par certaines personnes en après-midi qui leur donne envie de s’endormir à leur bureau.

Quelques semaines à peine après avoir amorcé les différents essais de perte de poids, de nombreux participants parmi ceux qui avaient l’habitude de souffrir d’insomnie chronique et d’avoir du mal à dormir toute la nuit ont constaté une grande amélioration de leur état en ne s’éveillant plus la nuit. Puisque la qualité du sommeil n’est pas un paramètre généralement mesuré par les chercheurs, ces données ont simplement été recueillies de manière informelle. Les participants ont toutefois été si nombreux à faire ces mêmes constatations que les chercheurs ont été tentés d’examiner la situation de plus près. Un dénominateur commun est ressorti de l’examen des courbes obtenues grâce à l’appareil de surveillance continue de la glycémie avant et après que les participants aient suivi leur programme de perte de poids : l’on dort mieux avec une glycémie plus stable.

Se réveiller continuellement en sursaut pendant la nuit aurait un lien avec les chutes soudaines des concentrations de glucose dans le sang, même chez les non diabétiques. Chaque chute incite l’organisme à produire une quantité modérée d’adrénaline pour stabiliser l’apport en glucose destiné au cerveau. Ces poussées d’adrénaline au beau milieu de la nuit suffisent à interrompre un sommeil profond et à laisser les gens si éveillés qu’il leur est difficile de se rendormir.

En d’autres mots, la glycémie serait ce fameux lien existant entre le gras abdominal et l’insomnie. Les personnes accusant de l’embonpoint – en particulier si l’excès de poids se situe au tour de taille – tendent à être victimes de fluctuations glycémiques importantes pendant la journée, ce qui les rend plus susceptibles d’en souffrir aussi pendant la nuit et de s’éveiller vers 3 heures du matin, l’heure fatidique si souvent signalée.

D’autres études non apparentées ont récemment révélé la relation entre le surpoids, la résistance à l’insuline et le sommeil et l’apnée du sommeil. La découverte de ce nouveau lien entre la qualité du sommeil et le maintien d’un poids santé pourrait bien mener à une nouvelle forme de traitement s’attaquant à l’origine véritable de l’insomnie, soit la stabilité des taux glycémiques. Voilà qui vient rajouter un autre point plus dans la liste sans cesse grandissante des bienfaits de PGX.

Kate Rhéaume-Bleue est docteure en naturopathie, auteure et pédagogue. Diplômée et ex-membre du corps enseignant du Canadian College of Naturopathic Medicine, Dr Rhéaume-Bleue est une grande spécialiste de la médecine naturelle et donne des conférences traitant de divers sujets liés à la santé et au bien-être partout au Canada.

Référence:

Cette étude a été réalisé par “The Canaian Center for Functional Medecine” pour plus d’information vous pouvez consulter le site www.functionalmedicine.ca

 

InfoNaturel le 26 janvier 2010


« Retour
   

Les contenus diffusés sur InfoNaturel  sont informatifs et ne constituent aucunement une recommandation de traitement préventif ou curatif, ordonnance ou diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels. L'information ne représente pas un avis médical et ne vise pas à remplacer l'avis d'un professionnel qualifié ou à s'y substituer.

En cas de malaise ou de maladie, consultez un professionnel de la santé reconnu.

Avant de consulter ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et vous êtes en accord avec ses modalités. Si vous n'y consentez pas, cliquez ici
La reproduction des textes est permise mais vous devez inscrire la mention : Extrait du site www.InfoNaturel.ca , la reproduction d'images, des vidéos et trame audio est strictement interdite.

Publicités Google et BiokPlus, Les renseignements diffusés sur InfoNaturel ont pour seul but de fournir de l’information aux visiteurs du site.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.