Naturopathie

Articles

A-   A+   Envoyer cette page à un ami

   

Ecrans solaires: salutaires ou pernicieux?

Par: Jean-Yves Dionne, B.Sc., Pharmarcien  Soleil

Depuis plus de 30 ans maintenant, on se fait endoctriner:

· Le soleil est dangereux.

· La couche d’ozone est plus mince et a des trous.

· Le soleil est source de cancer et de vieillissement accéléré de la peau.

· Un « bronzage santé » est une vue de l’esprit.

DONC, il faudrait appliquer des écrans solaires à FPS (facteur de protection solaire) élevé au moins 30 minutes avant d’aller dehors! S’agit-il là d’un comportement réellement sécuritaire ou est-on en train de nous conditionner à adopter une conduite potentiellement dangereuse?

Plus récemment, on nous vante les mérites de la vitamine D. Nous, les nordiques, sommes sévèrement carencés en vitamine D et seule la lumière du soleil (en fait, les UVB) en est une source valable. En plus, pour stimuler la fabrication de la vitamine D, la lumière du soleil est à son meilleur entre 10h00 et 14h00! Mais c’est justement cette lumière-là qu’on nous enjoint d’éviter à tout prix, faute de quoi on pourrait éventuellement ressembler au poulet du Colonel…

Il y a de quoi y perdre son latin. Encore un débat où s’affrontent des visions monolithiques incompatibles. Allons donc y voir de plus près.

Filtres et écrans solaires: amis ou ennemis?

Cette question est très complexe. La réponse n’est ni blanche ni noire. Il n’y a qu’une seule vérité absolue sur laquelle tous les intervenants s’entendent: Il ne faut pas brûler.

C’est la brûlure du soleil qui est un facteur de risque des cancers de la peau… et encore, pas de tous les cancers de peau. Le soleil c’est comme le vin, un peu c’est bien, trop ce n’est pas bon…

D’ailleurs, à ce titre et au grand dam des vendeurs de crèmes, la Société canadienne du cancer ne recommande plus d’éviter absolument toute exposition: «La lumière naturelle du soleil est essentielle à la vie; toutefois, une exposition excessive aux rayons du soleil peut entraîner le cancer de la peau ou des problèmes oculaires. Un peu de bon sens sous le soleil peut faire beaucoup pour vous maintenir en bonne santé, vous et les vôtres

On pouvait aussi lire dans www.cyberpresse.ca du 25 mars 2009, une nouvelle provenant de l’agence France presse: «Nous avons trouvé que les femmes qui bronzent au soleil ont un risque 30% plus faible de souffrir de caillots sanguins», a déclaré à l’AFP Pelle Lindqvist, professeur associé au département de gynécologie-obstétrique à l’hôpital universitaire Karolinska de Stockholm.

Les bienfaits de l’exposition modérée au soleil sont nombreux:

La synthèse de vitamine D est associée à:

· moins d’ostéoporose;

· moins de cancer (incluant moins de certains cancers de peau);

· moins de maladie cardiaque;

· moins de dépression;

· un meilleur système immunitaire.

S’il faut le répéter, les UVB, ceux qui passent entre 10h et 14h, ceux qu’on prétend être les affreux dangereux, sont nécessaires à la synthèse de la vitamine D.

En bout de ligne, il est surtout important de savoir comment réagit notre peau au soleil et de nous assurer de ne pas brûler. Pour fabriquer la vitamine D nécessaire, la majorité des gens devraient s’exposer au soleil 20 minutes par jour, sans protection!

Les ingrédients douteux dans les crèmes solaires(1)

Les fameux filtres solaires ne sont pas tous absolument sécuritaires. Des chercheurs montrent du doigt des effets dont on ne parle pas assez. Certains filtres peuvent avoir un effet oestrogénique qui s’ajoute à ceux de la marée de perturbateurs hormonaux qui nous assaillent déjà.

Filtres ayant une activité œstrogénique (études sur des rats)(2,3)

1. Benzophénone-1 (BP-1), benzophénone-2 (BP-2)

2. Benzophénone-3 (BP-3 ou BZ-3 ou oxybenzone)

3. 4-méthylbenzylidène camphre (4-MBC)

4. 3-benzylidène camphre (3-BC)

5. Octyl-méthoxycinnamate (OMC)

Filtres instables à la lumière

1. Oxybenzone (benzophénone-3)

2. Octyl-méthoxycinnamate (OMC)

La stabilité de l’oxybenzone est un sujet de controverse. L’industrie des filtres solaires affirme (évidemment!) qu’il est très stable et des scientifiques indépendants le disent “relativement” photostable. Mais des chercheurs de l’université de Hambourg, en Allemagne, ont démontré qu’il est rapidement oxydé par la lumière.

Filtres qui traversent la barrière de la peau

1. Oxybenzone (benzophénone-3)

2. Octyl-méthoxycinnamate (OMC) - faiblement

3. 4-méthylbenzylidène camphre (4 MBC) - faiblement

Regardez bien, l’oxybenzone se retrouve dans les 3 catégories… « Sonnette d’alarme » Il faut lire attentivement les étiquettes.

Les ingrédients discutables

1. Dioxyde de titane (selon la grosseur des particules: trop fines – nanoparticules - elles pénètrent dans la peau)

Les ingrédients à bannir

1. PABA

2. Padimate O

Ces ingrédients ont déjà été abandonnés par beaucoup de fabricants, car ils sont allergènes. Ce que vous ne savez probablement pas c’est qu’ils ont aussi des propriétés “photomutagéniques”, c’est-à-dire qu’ils peuvent engendrer des modifications génétiques dans les cellules de la peau sous l’effet de la lumière! D’ici, le cancer n’est pas très loin…

Les bons choix d’écrans solaires

· Les vêtements…

· Les lunettes solaires

· Parsol 1789® alias avobenzone

· Mexoryl ® SX

· Oxyde de titane

· Oxyde de zinc

Donc, retenez que le soleil est important pour la santé. Il ne faut pas en avoir peur. Par contre, il ne faut pas non plus brûler. Les crèmes solaires (pas n’importe quelles) sont des outils utiles, mais pas tout le temps, avec parcimonie. Bref, ici comme ailleurs, la modération…

Pour ceux qui aimeraient visualiser un bon feuillet d’information sur le soleil, celui de l’OMS est beaucoup mieux fait que les autres feuillets qu’on retrouve généralement sur le sujet et qui sont encore et toujours colorés par des intérêts commerciaux.

Au plaisir de se rencontrer en plein air… à moins que le smog ne nous garde en dedans.

 

Vous avez aimé cet article, consultez le site http://www.jydionne.com/

Jean-Yves Dionne

 

 

Découvrez les articles en vedettes écrit par Jean-Yves Dionne

Grippe porcine et autres épidémies «promises»: comment pouvons-nous y faire face?

La FDA affirme que les «Cheerios» sont des médicaments!

Le fructose au banc des accusés

Peut-on prendre trop de calcium?

 

 

 

Jean-Yves Dionne, le 25 mai 2009 

Consultez mon profil pour plus d' information ou visitez mon site web au www.jydionne.com

 

 

 

 

Références:

1. Dubé, Catherine. « Été: sommes-nous bien protégés? Crèmes solaires: Sauver sa peau, Se protéger du soleil peut-il être nocif? », Québec Science, 2006.

2. Schlumpf M, Durrer S, Faass O, et al. Developmental toxicity of UV filters and environmental exposure: a review. Int J Androl. 2008 Apr;31(2):144-51.

3. Schlumpf M, Schmid P, Durrer S, et al. Endocrine activity and developmental toxicity of cosmetic UV filters–an update. Toxicology. 2004 Dec 1;205(1-2):113-22.


« Retour
   

Les contenus diffusés sur InfoNaturel  sont informatifs et ne constituent aucunement une recommandation de traitement préventif ou curatif, ordonnance ou diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels. L'information ne représente pas un avis médical et ne vise pas à remplacer l'avis d'un professionnel qualifié ou à s'y substituer.

En cas de malaise ou de maladie, consultez un professionnel de la santé reconnu.

Avant de consulter ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et vous êtes en accord avec ses modalités. Si vous n'y consentez pas, cliquez ici
La reproduction des textes est permise mais vous devez inscrire la mention : Extrait du site www.InfoNaturel.ca , la reproduction d'images, des vidéos et trame audio est strictement interdite.

Publicités Google et BiokPlus, Les renseignements diffusés sur InfoNaturel ont pour seul but de fournir de l’information aux visiteurs du site.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.