Naturopathie

Articles

A-   A+   Envoyer cette page à un ami

   

Flore intestinale équilibrée, gage de santé!

Par Madeleine Carrier, Cofondatrice de la Corporation canadienne des hygiénistes certifiés du côlon (CCHCC)Flore Intestinale

On dit souvent que la santé est une affaire d’équilibre, ou d’homéostasie, soit la capacité du corps de maintenir une stabilité interne malgré les fluctuations de l'environnement externe. Cet équilibre est particulièrement important dans le tube digestif, où cohabitent, dans un organisme sain, une centaine de milliards de bactéries regroupées sous plusieurs centaines d’espèces connues pour former un véritable écosystème. En tant qu’hygiéniste du côlon et après 20 années de pratique, force m’est d’admettre qu’une flore intestinale équilibrée est un gage majeur de santé.

On imagine à peine l’importance d’une flore intestinale équilibrée. Étant donné que le tube digestif est relié à l’ensemble du corps et qu’il réabsorbe constamment une partie de ce qu’il contient, toute perturbation de son équilibre bactérien a des répercussions non seulement sur l’efficacité du système digestif, mais aussi sur la vitalité des systèmes immunitaire et nerveux. En effet, les bonnes bactéries constituent la première ligne de défense contre les agents pathogènes en adhérant à la paroi intestinale, renforçant ainsi la barrière physique contre les envahisseurs, notamment en favorisant la production de mucus et d’anticorps.

Des irremplaçables alliées aux multiples fonctions

Toutes ces bactéries colonisant notre tube digestif sont pour la majorité des amies de notre organisme et représentent des actrices majeures dans le cadre de fonctions vitales, dont la principale est de s’occuper de la dégradation finale des résidus de la digestion. Ces bactéries contribuent aussi à différentes fonctions métaboliques :

· tiennent en respect les bactéries et micro-organismes pathogènes;

· contribuent à la fabrication de vitamines du complexe B (K et B12) et d’acides aminés;

· neutralisent les toxines et radicaux libres;

· stimulent le processus de réparation cellulaire;

· favorisent des niveaux adéquats de cholestérol et de triglycérides;

· participent à la synthèse des hormones;

· contribuent au métabolisme des acides biliaires en accélérant leur élimination, notamment en sécrétant des enzymes digestives.

Les symptômes d’une flore perturbée

On comprend donc facilement pourquoi lorsque le nombre de ces alliées est insuffisant, la putréfaction s’installe, les bactéries nuisibles prolifèrent et le système digestif devient une source d’intoxication plutôt que de nutriments. Idéalement, le pourcentage de bactéries amies devrait se situer aux alentours de 85 %. Cependant, l’alimentation moderne souvent dévitalisée acidifie le milieu intestinal et en ralentit le transit, ce qui accroît le nombre de bactéries nuisibles. Il peut en résulter les symptômes suivants :

· diarrhée/constipation;

· flatulences;

· irritation de la muqueuse (diverticules, maladie de Crohn, etc.);

· colite;

· intolérances alimentaires;

· allergies diverses;

· piètre assimilation des nutriments;

· infections intestinales;

· affaiblissement de l’immunité.

Ce qui se passe dans l’intestin menace tout le corps

D’autres facteurs contribuent à perturber la flore intestinale. Il peut s’agir d’une carence en acide chlorhydrique dans l’estomac ou d’une progression ralentie des matières dans le tube digestif. Il en résulte non seulement de la fermentation et de la putréfaction, mais aussi la production de gaz toxiques qui peuvent affecter l’ensemble de l’organisme — et même le cerveau — en s’infiltrant par la voie des vaisseaux sanguins et lymphatiques. C’est en fouillant cette piste qu’en Angleterre, la Dre Natasha Campbell McBride a établi des liens entre une flore intestinale dénaturée et l’apparition de troubles immunitaires, neurologiques et même psychiatriques : allergies, asthme, troubles du comportement, hyperactivité, autisme, voire schizophrénie.

Antibiotiques : une arme à double tranchant

Évidemment, la prise d’antibiotiques, souvent prescrite dans les cas d’infections consécutives à la faiblesse du système immunitaire, vient amplifier le déséquilibre en détruisant l’ensemble de la flore, bonnes et mauvaises bactéries confondues. Et si le foie doit filtrer les toxines provenant de l’environnement, la bile chargée de les éliminer vient contaminer l’intestin.

Comment promouvoir une flore intestinale équilibrée?

D’abord en ayant de saines habitudes alimentaires axées sur une bonne proportion d’aliments vivants et de fibres. À ce sujet, le psyllium est particulièrement efficace. Consommer suffisamment d’eau aussi, car l’intestin en a besoin pour fonctionner normalement. Et bien sûr, le recours quotidien aux probiotiques est un outil majeur pour rééquilibrer la flore intestinale et la maintenir dans un sain équilibre.

Les probiotiques

Contrairement aux antibiotiques, mot qui signifie « contre la vie », les probiotiques sont des micro-organismes vivants — bactéries ou levures — qui, ajoutés à des produits alimentaires (yogourts, céréales, etc.), ont des effets positifs sur la santé en améliorant l’équilibre de la flore intestinale lorsqu’ils sont consommés en quantité suffisante. Les bactéries lactiques sont souvent utilisées, notamment les lactobacilles et bifidobactéries, qui servent habituellement à fabriquer le yogourt.

En règle générale, les résultats obtenus varient d’une formule à l’autre selon la souche bactérienne choisie et le mode de préparation. Je recommande autant des produits conservés au froid et des capsules dont l’enrobage résiste à l’action des sucs gastriques (pour que les bactéries se rendent à l’intestin) que les formules sans réfrigération mises au point ces dernières années après moult recherches. De plus en plus, on retrouve sur le marché des yogourts enrichis de probiotiques. Il est toutefois possible que le sucre que certains contiennent contrecarre les effets bénéfiques des bactéries ajoutées.

Les bienfaits de l’irrigation colonique

Évidemment, l’irrigation colonique contribue efficacement et en douceur à rééquilibrer la flore intestinale, ce que j’ai pu constater tellement souvent dans le cadre de mes longues années de pratique. Certains détracteurs de cette méthode thérapeutique lui reprocheront d’évacuer la flore intestinale. C’est justement l’objectif poursuivi, car chez une majorité de personnes, il est urgent d’évacuer une flore intestinale inversée (85 % de bactéries ennemies et non l’inverse). L’irrigation fait donc sortir les micro-organismes pathogènes en plus des parasites et autres substances et toxines indésirables. En fait, il s’effectue alors une sorte de reset de la microflore. Dans les heures suivant une séance, le corps déclenche un processus inné de production de bactéries amies, que j’appelle « les soldats », car nous lui avons permis, en « nettoyant la maison » en quelque sorte, de disposer de l’espace nécessaire pour produire une nouvelle flore équilibrée. Il ne nous reste plus qu’à déployer la constance et les efforts voulus pour maintenir cet équilibre dans le respect des lois de la nature.

Tout bien réfléchi, l’équilibre de cet écosystème aussi complexe qu’essentiel à la santé dépend de celui que nous maintenons dans tous les autres aspects de notre vie…

Bonne santé!

Madeleine Carrier

hygiéniste certifiée, naturopathe

Consultez le profil de Madeleine Carrier pour plus d’information.

www.madeleinecarrier.ca

InfoNaturel, le 4 septembre 2011

Référence :

« Le système digestif — Maître de votre santé », Johanne Béliveau, Éditions Le Dauphin Blanc


« Retour
   

Les contenus diffusés sur InfoNaturel  sont informatifs et ne constituent aucunement une recommandation de traitement préventif ou curatif, ordonnance ou diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels. L'information ne représente pas un avis médical et ne vise pas à remplacer l'avis d'un professionnel qualifié ou à s'y substituer.

En cas de malaise ou de maladie, consultez un professionnel de la santé reconnu.

Avant de consulter ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et vous êtes en accord avec ses modalités. Si vous n'y consentez pas, cliquez ici
La reproduction des textes est permise mais vous devez inscrire la mention : Extrait du site www.InfoNaturel.ca , la reproduction d'images, des vidéos et trame audio est strictement interdite.

Publicités Google et BiokPlus, Les renseignements diffusés sur InfoNaturel ont pour seul but de fournir de l’information aux visiteurs du site.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.